Cependant, les aspirants à ce métier doivent nécessairement se faire former par un organisme qualifié. Les futurs pilotes de drone suivent une formation théorique et pratique sanctionnée à la fin d’un certificat. À la fin de leurs enseignements, ils peuvent se spécialiser dans plusieurs domaines. Découvrez dans cet article, la formation à suivre pour devenir pilote de drone.

Études et diplômes pour devenir pilote de drone

Comme la plupart des métiers, vous avez besoin d’un diplôme qui atteste de vos compétences à être un pilote de drone. Pour cela, vous aurez besoin de suivre quelques enseignements adaptés à votre cursus. Ci-contre, découvrez les formations pilotes de drone avec leur attestation.

Pilote de drone civil

Depuis le 1er juillet 2018 en France, toute personne aspirant au métier de pilote de drone doit détenir un certificat théorique de télépilote. Cet examen se déroule en présentiel dans un centre agréé de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Depuis 2012, l’utilisation des drones est encadrée. La règlementation a défini quatre situations de vols de la plus commode à la plus complexe :

découvrez un crm complet pour entrepreneur
  • Le S1 : concerne les vols dans une zone géographique non peuplée à une limite d’éloignement de 200 mètres et d’une hauteur qui n’atteint pas 150 mètres
  • Le S2 : concerne le pilotage de drone dans une zone non peuplée dans un rayon de 1 km du pilote de drone
  • Le S3 : concerne les vols en zone fréquentée ou habitée à une limite d’éloignement de 100 mètres du pilote et d’une hauteur de 150 m au maximum
  • Le S4 : concerne les vols en zone peuplée. Aucune limite n’est définie au pilote. Les S4 sont beaucoup plus utilisés pour des prises de vues ou pour faire de la surveillance.

Notons que la formation pratique doit nécessairement être dispensée par un organisme qualifié pour cela. S’autoformer pour être pilote de drone est quasiment impossible. À la fin de l’apprentissage, le formateur doit attester que l’aspirant est prêt pour piloter un drone. Il lui délivre ensuite une Déclaration de Niveau de Compétence (DNC). En ce qui concerne la durée de la formation, elle varie entre 5 et 20 jours.

Pilote de drone dans l’armée

Afin d’être pilote de drone dans l’armée de terre et de l’air, vous devez être titulaire du bac puis effectuer des tests de sélection. Après avoir signé un contrat d’engagement, vous suivez respectivement une formation militaire de rang, une formation générale puis une formation de pilotage de drone. La formation tout entière dure généralement entre 2 et 3 ans. Dans la marine nationale, la formation de télé pilotage est dirigée par l’école de télépilote de la marine nationale.

Prix de la formation

Le prix d’une formation pour devenir pilote de drone varie en fonction de plusieurs critères, dont le centre de formation puis le type de formation que vous désirez. La spécialité pour laquelle vous allez opter peut également impacter le coût de la formation. Pour un prix de base, la formation varie en moyenne entre 600 et 1800 €. Néanmoins, le prix peut augmenter et peut avoisiner les 4000 €.

Dans l’éventualité où vous éprouvez des difficultés pour financer votre formation, plusieurs moyens s’offrent à vous. Vous pouvez vous rapprocher de la maison pour l’emploi et la formation de votre secteur ou du conseil régional de votre région.

Description du métier pilote de drone

Un pilote de drone ne se contente pas de téléguider un petit véhicule dans les airs. Plusieurs missions lui sont confiées compte tenu de la spécialité qu’il a choisie dans son domaine d’activité. Avant d’entamer une mission, le pilote de drone doit respecter quelques directives. Après avoir pris connaissance des conditions météorologiques puis des différents paramètres de navigation, il transmet aux centres de contrôle aérien son plan de vol. Une fois terminé, il prépare son matériel.

Tout au long de sa mission qu’il soit assisté ou pas d’un GPS, le pilote de drone doit maîtriser son matériel. De plus, il doit être rigoureux, doit veiller au respect des règles de sécurité et doit être prêt à intervenir à tout moment lors d’une disconvenue. En ce qui concerne le rendu des images, il communique en temps réel avec les agents techniques au sol de même que les centres de contrôle aérien. À la fin de sa mission, il rédige des rapports, restitue le visuel et assure la maintenance de son appareil pour une bonne durabilité.

Par ailleurs, dans le civil, la plupart des pilotes professionnels de drone sont des personnes qui travaillent dans le domaine de l’audiovisuel. Ils se chargent de la réalisation des clips vidéo et la prise des photos. Une minorité est des fonctionnaires de l’état et d’autres travaillent pour des microentreprises ainsi que des PME. Au sein de l’armée, le pilote de drone est la plupart du temps un officier. Il conduit son véhicule lors des missions de reconnaissance de terrain, de surveillance et de renseignement. En cas de conflit, il peut effectuer des missions de bombardement. Tout au long d’une opération, le rôle de l’officier pilote de drone est de s’assurer de la sécurité du matériel, du bon fonctionnement du drone et de son pilotage.

Les différentes catégories de drone

Un drone est un outil technologique aérien sans pilote. Il s’agit essentiellement d’un robot volant qui est contrôlé à distance ou peut voler de manière autonome avec des plans de vol contrôlés par un logiciel intégré dans son système. Les drones sont de différents types et tailles. Ils sont utilisés à de diverses fins. L’on peut énumérer :

  • le drone militaire : il est uniquement employé par les militaires au cours des missions d’espionnage ou de reconnaissance dans les zones dangereuses. Il peut servir à charger ou décharger le matériel de guerre ou encore bombarder un territoire ennemi
  • le drone civil : il correspond aux activités de divertissements et de loisirs. Il permet d’obtenir des vues des événements festifs. Ce type de drone est destiné au grand public
  • le drone professionnel : il se distingue bel et bien du drone civil. Cet appareil est beaucoup plus utilisé dans les domaines d’activités tels que le cinéma, les BTP et l’inspection. Il est assez performant et peut voler à très grande altitude dans le ciel. Il peut aussi fournir des données très précises, et cela, en un laps de temps. Il sert également de protection dans la nature afin de lutter contre la déforestation et l’activité illicite de braconnage.
  • le drone ambulancier : cet appareil permet de prêter main-forte aux ambulanciers ainsi qu’aux sauveteurs. Assez rapide, il peut transporter jusqu’à deux blessés simultanément à l’hôpital. Il est beaucoup plus utilisé dans les missions de sauvetages lorsqu’une catastrophe naturelle ou un incendie survient.

En ce qui concerne la taille des drones, nous pouvons lister les :

  • micros drones : ce sont des appareils très petits qui mesurent entre 1 et 50 cm tout au plus. Ils effectuent des missions que les drones de grande envergure ne peuvent réaliser. Ils sont souvent utilisés pour passer inaperçu lors des missions d’espionnage
  • minidrones : un peu plus grand que les micros drones, ils mesurent entre 50 cm et 2 m au maximum. Ils sont employés pour la prise de vue aérienne ainsi que dans le domaine de l’audiovisuel et du cinéma
  • drones moyens : ce type de drone est assez lourd et mesure plus de 2 m. Il se rapproche un peu plus des avions, mais reste plus léger. Les drones moyens sont utilisés par les militaires en missions
  • grands drones : ces types de drones sont assez lourds. Ils ont la taille et l’envergure d’un avion. Ils sont beaucoup plus utilisés par les militaires.

Les drones à l’époque étaient dédiés aux militaires, mais avec l’évolution de la technologie, leur usage est devenu une nécessité dans d’autres domaines.

Les spécialités du métier de pilote de drone

Dans le civil, après votre formation en pilote de drone, il existe une panoplie de sous-domaines dans lesquels vous pouvez vous spécialiser. Il s’agit entre autres de :

  • la photographie et la réalisation : c’est l’un des domaines les plus attrayants pour les pilotes de drones. Il représente le plus grand marché et également le plus grand nombre de pilotes qui offrent le service. Si vous pouvez capturer des photos aériennes d’événements dignes d’intérêt, il est pareillement possible qu’elles attirent l’attention d’une agence de presse ou d’un producteur de documentaires. Même les entreprises privées font généralement appel aux services d’un réalisateur de drones pour tourner des vidéos d’entreprise. Il y a aussi les agences de publicité habituelles et les événements privés qui recherchent une couverture vidéo aérienne.
  • arpenteur agricole de précision : c’est une profession récente dans l’industrie agricole, donc trouver un client peut s’avérer difficile. Il nécessite un équipement spécialisé ainsi qu’un logiciel spécial pour traiter les données. Cependant, se lancer dans l’agriculture de précision reste un bon moyen de garder une longueur d’avance en ce qui concerne les services de drones professionnels.
  • modeleurs de drones 3D : la création de cartes et de modèles 3D à l’aide de drones est un travail aux applications étendues. Toute industrie nécessitant une construction lourde telle que l’exploitation minière, l’urbanisme et le génie civil peuvent bénéficier d’un modèle de terrain 3D. Un bon modèle détaillé peut aider ces entreprises à planifier la quantité d’excavation à effectuer, la pente et la longueur des routes à effectuer ou les mesures d’atténuation des risques géologiques identifiés. Occuper un poste de modélisateur de drones 3D est l’un des plus lucratifs que vous puissiez obtenir en tant que pilote de drone professionnel. Le fait qu’il y a si peu de pilotes qui peuvent offrir ce service signifient que vous pouvez facturer des tarifs plus élevés.
  • inspecteur de lignes électriques : les lignes électriques s’endommagent avec le temps et nécessitent un entretien régulier pour rester en bon état de fonctionnement. Le défi consiste alors à inspecter des kilomètres de lignes électriques juste pour rechercher des sections endommagées qui peuvent être très courtes. Réaliser cette tâche manuellement prend beaucoup de temps, sans parler du danger auquel les équipes d’inspection des lignes électriques sont exposées si elles doivent travailler en hauteur.En pilotant un drone équipé d’une caméra thermique pour inspecter les lignes électriques à la recherche de dommages, ce travail prendra seulement quelques heures. Cela peut être une tâche très lucrative pour un pilote de drone puisque ce sont surtout les entreprises de services publics qui demanderont ce type de service.

Vous pouvez vous spécialiser aussi en tant qu’inspecteur de toitmembre de l’équipe de sauvetage et de recherche ou instructeurs de vol de drone. Dans l’armée, vous avez la possibilité d’évoluer progressivement et de gagner en grade.